Quand décider d’un rachat de crédit ?

La décision de procéder à un rachat de crédit ne se prend pas sur un coup de tête ou parce que vous vous êtes fâché avec votre banquier. Elle doit découler d’une mûre réflexion. Avant de plonger, il est nécessaire de remplir et réunir quelques conditions.

Rachat et renégociation de crédit, quelle différence ?

Souvent amalgamés, il existe bel et bien une différence entre une renégociation et un rachat. Une renégociation signifie demander à son emprunteur actuel de revoir les conditions de son crédit, taux mais aussi la durée du crédit. Un rachat consiste à s’adresser à une autre banque ou un organisme de crédit afin que ce dernier rembourse par anticipation votre crédit et de bénéficier d’un nouveau contrat avec de nouvelles conditions. Avec plusieurs crédits en même temps, on parle de regroupement de crédit.

demande rachat credit

Le moment opportun pour déposer une demande de rachat

Le meilleur moment est bien évidemment lorsque le marché enregistre une baisse significative des taux d’intérêts. Significative signifie un différentiel de taux de l’ordre de 0,5% minimum. Le gain est réellement substantiel lorsque l’écart est supérieur à 1%.

D’autre part, il convient d’être réactif et de décider de procéder au rachat le plus tôt possible, c’est-à-dire dans les premières années. Il ne faut pas oublier qu’un rachat implique un remboursement anticipé et donc des pénalités. Ces pénalités seront reprises dans votre nouveau contrat et il faut qu’elles ne pèsent pas trop lourd sur votre nouvel engagement.

Enfin, il faut planifier un rachat avant de dépasser le seuil d’endettement tolérable. Peu d’organisme de crédit vous soumettront une offre de prêt si vous êtes en situation de surendettement.

Précautions à prendre

La première précaution à prendre est de réaliser une simulation de rachat de crédit pour connaitre le coût total du crédit, le nouveau. Utilisez un simulateur de rachat de prêt à la consommation ou un simulateur de rachat de prêt immobilier selon l’opération que vous désirez mettre en place.

Sachez que vous disposez d’un délai légal de rétractation pour revenir sur votre décision. Si possible, appuyez-vous sur les conseils avisés d’experts et courtiers. Ces derniers vous apporteront également leur aide pour constituer un dossier solide, dossier qui comprend outre vos pièces justificatives complètes (attention, ne pas confier ses documents originaux mais toujours des copies), une étude des crédits en cours évalués en fonction de votre capacité d’emprunt.